Kassav’ de retour à Brazza 20 ans après !

0
Jacob-Desvarieux-Kassav

Jacob Desvarieux

Entretien avec Jacob Desvarieux

En préparation pour le concert du 26 décembre prochain, qui aura lieu au Palais des Congrès de Brazzaville, le producteur et membre du groupe Kassav’, Jacob Desvarieux se livre à BrazzaMag. Vingt ans après leur dernier concert au Congo, les retrouvailles promettent d’embraser la salle.

BrazzaMag : La dernière fois que vous êtes passé à Brazzaville, c’était il y a 20 ans. Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de revenir ?

Jacob Desvarieux : Nous n’avons pas pu, avant cette année, trouver un promoteur pour organiser un concert au Congo. Nous nous sommes rendus plusieurs fois dans les pays voisins, tel que l’Angola, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Cameroun, etc.
Je suis venu quelques fois au Congo, mais à titre personnel. La dernière fois, c’était pour assister aux jeux africains qui se sont déroulés en septembre. Je suis à Brazza en ce moment.

Comment trouvez-vous le public congolais ?
Les concerts à Brazzaville étaient vraiment biens. J’en garde de bons souvenirs. Le public est chaud ici !

Comment expliquez-vous ce lien qu’a le public congolais avec le zouk ?
Les Congolais se reconnaissent dans la musique que l’on joue et nous nous reconnaissons dans la musique d’ici. Nous avons un lien très fort. Il y a une certaine proximité entre les gens du Congo et des Antilles, rien qu’au niveau de la physionomie par exemple. Il m’arrive de voir une personne dans la rue en pensant que c’est un ami antillais. D’ailleurs, beaucoup d’antillais ont des origines congolaises.

Vous avez accompagné trois générations avec votre musique et on a l’impression que l’énergie du groupe est toujours la même depuis 33 ans. Quel est votre secret ?
Vous savez, quand on a une foule en face de nous qui nous envoie de l’amour, on ne peut que leur retourner cette amour. Toute cette énergie nous dope !

Le collectif Kassav'Vous clôturez votre longue tournée de deux ans à Brazzaville ?
Ce sera le dernier concert en 2015 et le dernier de la tournée. Au mois de janvier nous finirons les répétitions de notre nouveau spectacle, puis nous reprendrons une tournée pour deux ou trois ans.

Le 26 décembre, ce sera l’album Sonjé que vous allez présenter au Palais des Congrès de Brazzaville ?
Oui, mais pour 2016, notre nouveau spectacle reprendra les morceaux joués lors de notre tournée de 1986. Une sorte de « playlist » de nos débuts mais rajeunie un peu et avec quelques arrangements.

À quoi doit s’attendre le public congolais le 26 décembre ?
Oh…À beaucoup de surprises! (rire) Après 20 ans, ce sont de grandes retrouvailles auxquelles on doit s’attendre! On va mettre le feu (rire)!

Sonjé en Antillais veut dire se questionner, rêver… Que peut souhaiter le public Congolais à Kassav pour 2016 ?
Revenir plus souvent au Congo et continuer à remplir les salles de concerts et les stades à travers le monde pour partager plein d’autres beaux moments avec notre public.

Entretien réalisé le 18 décembre 2015 par BrazzaMag

Photo: Courtoisie Kassav’ – Xavier Dollin

Share.

Leave A Reply