Le Congo à la sauce Nazo’s

0

Sur place, à emporter et même à domicile, le restaurant Nazo’s livre les secrets du poulet mariné à la mozambicaine et à la portugaise. 

Plus besoin d’aller en Afrique du Sud pour manger un poulet mariné dans une sauce pili-pili. A Pointe-Noire, le restaurant Nazo’s propose la dégustation de cette recette d’origine mozambicaine et portugaise.

Créé en mai 2014 par Nazaire Ibongo, Nazo’s propose un bon repas pendant la pause déjeuner à un prix moins élevé que dans la restauration traditionnelle.

Une cuisine accessible à tous

C’est après trois voyages à Johannesburg que M. Ibongo décide de lancer le concept de Nazo’s : “Alors que j’étais en vacances en Afrique du Sud, en 2005, des amis m’ont invité à goûter le poulet d’un célèbre restaurant sud-africain”, se souvient le chef d’entreprise. La découverte de cet endroit donnera vie à un nouveau projet !

De retour dans la métropole sud-africaine en 2006, le Ponténégrin se rend une nouvelle fois dans le restaurant. Il s’intéresse particulièrement au modèle de cuisine permettant aux clients de voir la préparation de leurs mets et aux différents types de sauces. Pendant plusieurs jours, M. Ibongo s’offre un cocktail au bar de l’établissement puis observe la cuisson du poulet jusqu’au service à table.

En 2012, je me suis rapproché des responsables de la structure pour connaître les conditions d’implantation d’une franchise au Congo”, expose Nazaire Ibongo avant d’ajouter : “Ils m’ont demandé 200 000 dollars ! Une somme dont je ne disposais pas.

Les secrets de la recette

Déterminé à concrétiser son idée, le Congolais part à la conquête des secrets de la recette mozambicaine et portugaise. Il découvre que certains ingrédients pour préparer le fameux poulet peri-peri sont inscrits au dos des bouteilles des sauces piquantes vendues dans les supermarchés. Il en achète en grande quantité puis les ramène au Congo. Sur place, le téméraire trouve un local dans lequel il s’exerce à préparer le poulet mariné avec quelques salariés. “J’ai réalisé une analyse du comportement des consommateurs en fonction du pouvoir d’achat du Congo. Puis je me suis résolu à m’adapter à leurs modes de vie en proposant de produits et services variés”, précise l’entrepreneur avec un sourire aux lèvres.

L’homme fait appel à une responsable de la chaîne internationale KFC pour former son équipe. Pendant deux semaines, les employés apprennent à assimiler les bases de l’accueil du client, la vente additionnelle mais également la préparation du fast-food. “Chez Nazo’s, tous nos cuisiniers utilisent les mêmes méthodes de cuisine, ce qui nous permet de proposer une stabilité des recettes peu importe le cuisinier qui prépare”, souligne celui que les travailleurs appellent “monsieur”.

Ainsi, depuis trois ans, Nazo’s propose chaque jour une variété de plats locaux sous forme de buffet mais également de la restauration rapide (hamburger, pizza, chawarma…). Les clients ont le choix entre manger sur place ou prendre à emporter. Un service de livraison à domicile est également disponible dans toute la ville de Pointe-Noire. “Notre but est d’aller partout dans le pays, c’est pourquoi nous envisageons d’ouvrir prochainement un point de vente à Brazzaville où une forte demande s’est faite ressentir depuis plusieurs mois. Mais également à Dolisie, Oyo…”,  assure le patron du restaurant qui ne manque pas de projets.

A l’écoute des remarques et des suggestions de ses clients, le fondateur de Nazo’s mise sur la satisfaction et l’excellence. Il est sans cesse à la recherche d’idées innovantes et créatives malgré la crise. « Steve Jobs a dit : “Je suis convaincu que la moitié qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ceux qui échouent est purement la persévérance” », cite le quadragénaire, confiant pour le futur.

Informations pratiques :

Horaires d’ouverture : 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Adresse : 75, avenue Barthélémy-Bouganda (en  direction de la Scab après l’université de Loango centre-ville)

Tarifs :

Buffet à volonté tous les midis du lundi au vendredi : 5 000 francs CFA

Plats, sandwichs et desserts à la carte : à partir de 2 000 francs CFA

Téléphone : 05 340 86 30 ou 06 698 20 11

Par Sylverène Ebélébé

Share.

Comments are closed.