ICB2015 : Les marocains investiront dans l’agriculture et l’élevage au Congo

0

A l’issue du forum économique “Investir au Congo 2015”, le ministre de l’agriculture et de l’élevage Rigobert Maboundou a accueilli plusieurs investisseurs marocains dans son ministère.

La disponibilité des terres au Congo et l’exonération sur les équipements agricoles sont quelques-uns des avantages mis en avant par le ministre Rigobert Maboundou lors du forum économique “Investir au Congo”. «Nous avons 12 millions d’hectares de terre disponible dont 2% seulement sont mis en valeur» a-t-il rappelé aux hommes d’affaires marocains. L’agriculture familiale traditionnelle représente 90% de l’ensemble de l’agriculture congolaise.

Les Marocains souhaitent investir dans la production et la transformation des produits agricoles ainsi que dans la viande de bœuf. «Dès que nous aurons une réponse positive du ministre de l’Agriculture et de l’élevage, nous viendrons investir au Congo avec une délégation d’investisseurs, d’agriculteurs et d’éleveurs» propose le  Vice-Président de la Commission Afrique ASMEX.

Le Maroc n’a rien a prouver en matière de production agricole. Avec une contribution d’environ 35% au PIB, soit 8% du PIB national, la filière agroalimentaire représente un des secteurs industriels moteurs de l’économie marocaine. C’est le premier secteur industriel du pays bénéficiant d’une forte demande intérieure et internationale. La production est évaluée à plus de 80 milliards de DH, soit plus de 8 milliards de dollars. 25% de ce chiffre est destiné à l’export.

Grâce aux accords de libre-échange, le Maroc exporte depuis plusieurs années ses produits agroalimentaires vers les États-Unis et l’Europe. Une prochaine rencontre est prévue au Maroc pour nouer des partenariats dans l’agrobusiness.

Share.

Leave A Reply